vendredi 6 octobre 2017

Les dépôts sauvages en zone urbaine

"Les rivières canalisées sont souvent prises pour des décharges", c'est ce que l'on constate lors de la vidange d'un bief.
Lorsde l'ouverture des vannes des ouvrages "Saint-Nicolas" et "des services-techniques" en 2015, nous avions découvert de nombreux déchets (caddies, jantes, sommiers,...) que nous avions sortis du lit de l'Armançon.

Un an après l'arasement des barrages, le transport des sédiments a mis à jour de nouveaux déchets.
 Site de l'ancien barrage "des Services Techniques"

Une nouvelle opération de nettoyage a été réalisée ce mois de septembre 2017 et encore une fois de nombreux débris en métal, en verre et en plastique ont été mis aux encombrants.
 4 barques pleines ont été sorties du lit de la rivière
 
L'ensemble des déchets ont été entassés en 2 points, au niveau du pont Saint-Nicolas et au niveau du stade.

Merci de ne rien jeter dans la nature et de sensibiliser les citoyens au respect de l'environnement. 
Rivières vivantes Seine-Amont