vendredi 27 octobre 2017

Quel avenir pour la réserve ornithologique de Bas-Rebourseaux?

La réserve ornithologique de Bas-Rebourseaux, sur la commune de Vergigny, est un plan d'eau creusé dans le lit de l'Armançon. L'étang fu créé pour extraire des matériaux nécessaires à la construction de la ligne de chemin de fer à grande vitesse entre 1977 et 1981.
Le plan d'eau est ensuite devenu propriété du GODY, devenu lui même "Ligue de Protection des Oiseaux de l'Yonne (LPO Yonne), en raison de l'intérêt ornithologique du site.
Plan dessiné de la réserve (LPO)
En 2013, une étude menée par le Syndicat de l'Armançon (SIRTAVA), mettait en évidence le comblement rapide du plan d'eau. Compte tenu de l'estimation du transport de sédiments, le bureau d'étude Artélia a estimé à environ 10 ans la durée du comblement quasi-total du plan d'eau.
Depuis 2014, la décision de réaliser une échancrure dans les barrages encadrant le plan d'eau a été décidée, afin de restaurer le franchissement piscicole et que l'Armançon retrouve son gabarit. Cette échancrure est prévue d'être réalisée en 2018.

Plan bathymétrique, Artélia aout 2013

Cette année, un partenariat entre différentes institutions s'est créé pour réaliser un suivi scientifique du site pendant toute la durée de cette mutation "accélérée" du plan d'eau en rivière. Ce suivi, réalisé par la LPO, le Conservatoire des Espaces Naturels de Bourgogne Franche-Comté (CENBFC), le Conservatoire Botanique du Bassin Parisien, l'Agence Française pour la Biodiversité (AFB), l'Institut National pour la Recherche et l'Agronomie (INRA), l'Université Paris I, le SMBVA et la Fédération de Pêche, permettra également à la LPO de construire les outils pédagogiques et faire perdurer l'animation sur ce site.

Rivières vivantes Seine-Amont