lundi 19 mars 2018

Bilan de l'hiver 2018 (partie 1/2) : de la douceur, de la pluie ...

Alors que l'hiver touche à sa fin, voici un petit bilan de cet hiver avec un estimatif du volume d'eau que le bassin versant de l'Armançon est capable d'absorber.

 

Un hiver très doux avec des températures en dent de scie

 

Malgré quelques journées de gel, l'hiver 2018 est surtout marqué par de la douceur (zéro jour de gel en janvier dans l'Yonne à Auxerre !). Ce constat se reproduit à l'échelle de la France où les écarts de températures aux moyennes sont positifs (plus chaud) avec des fortes variations d'une semaine à l'autre. 

Evolution des températures minimales et maximales journalières et écarts aux moyennes (source Météo France)
En moyenne, les températures ont été supérieures de 1 à 2°C par rapport aux normales (cf. ci-dessous). Note : l'hiver météorologique se compose des mois de décembre, janvier et février.

Ecarts aux moyennes saisonnières (source Météo France)

Des cumuls de pluies importants


Le Nord Est de la France ainsi que les Alpes ont été bien arrosés, avec par endroits plus de la moitié des cumuls moyens annuels.
Cumuls de pluie saisonnier de l'hiver 2018, entre décembre et février (source Météo France)

Sur le BV de l'Armançon, les pluies ont été soutenues sur l’ensemble du territoire avec des maximums localisés sur l’Est (Oze et Brenne aval). En deux mois, Montbard a reçu environ la moitié de sa moyenne des pluie (moyenne = 760 mm/an).